Alcoa et l’entreprise israélienne Phinergy ont procédé cette semaine à Montréal aux premiers essais d’une voiture électrique propulsée par une batterie aluminium-air.Alcoa collabore en effet avec la start-up de Tel-Aviv dont la technologie vise à remplacer le lithium habituellement utilisé dans les batteries par un système de plaques d’aluminium qui « emmagasinent » l’énergie. La batterie aluminium-air utilise ensuite de l’air et de l’eau pour libérer cette énergie.

Cette technologie permettrait aux voitures électriques de se déplacer sur de plus grandes distances et aurait une durée de vie comparable aux voitures à moteur à combustible fossile: une seule des 50 plaques d’aluminium de la batterie permettrait de propulser une voiture sur une distance d’environ 32 kilomètres, prolongeant ainsi l’autonomie d’une voiture électrique d’environ 1600 kilomètres. 

« Les fabricants automobiles veulent des technologies qui permettent aux voitures électriques sans émission, de parcourir des distances comparables à celles parcourues par les automobiles dotées d’un moteur à essence. La batterie aluminium-air a le potentiel de relever ce défi tout en étant composée de matériaux entièrement recyclables, et ce, tout en n’émettant pas de CO2« , indique Martin Brière, président d’Alcoa Canada, estimant que l’Aluminerie de Baie-Comeau est « extrêmement bien positionnée pour fournir les composantes d’aluminium nécessaires à la production de cette batterie« .

« L’adoption des véhicules électriques a été retardée par l’autonomie limitée des batteries régulières, ce qui a causé le phénomène communément appelé ‘l’angoisse de la panne’, souligne Aviv Tzidon, président et directeur général de Phinergy. Grâce à la technologie de Phinergy et au leadership d’Alcoa tant dans la production d’aluminium que dans le secteur automobile, nous voyons une excellente occasion de contribuer à ce que les véhicules électriques prennent une plus grand part de marché« . Pour en savoir plus, cliquer ici

Alors qu’une telle voiture a été mise l’essai cette semaine sur le circuit Gilles-Villeneuve, à Montréal, Alcoa, Phinergy et le gouvernement du Québec mènent des pourparlers en vue de former un éventuel partenariat permettant de déployer la technologie dans la province.

articles récents