Le cégep Collège Vanier, à Montréal, interdit dorénavant la vente de bouteilles d’eau sur son campus et adopte des mesures pour faciliter l’accès à l’eau municipale.Le directeur général du Collège Vanier, Normand W. Bernier, a fait cette annonce la semaine dernière, indiquant qu’avec ces mesures, l’établissement pourra servir de modèle en termes de pratiques institutionnelles « durables ».

Parmi les mesures adoptées, le collège interdit la vente de bouteilles d’eau sur le campus, qu’il s’agisse de ses fournisseurs ou des machines distributrices. Seront installés en contre-partie, des fontaines d’eau avec becs verseurs pour faciliter le remplissage de bouteilles réutilisables à travers le campus. À compter du 1er juillet, le collège cessera également d’acheter les grandes bouteilles de type réservoir pour les distributeurs d’eau dans les bureaux. Les bouteilles d’eau seront interdites à toutes les activités du collège, sauf à certaines exceptions, comme les activités sportives et les situations d’urgence.

Le collège mentionne qu’il mènera également des opérations de sensibilisation sur le contexte local et global de l’eau. Les services aux étudiants déploireont notamment une campagne de sensibilisation au début de chaque session, afin de promouvoir la qualité de l’eau municipale et de faire connaître les nouvelles orientations du cégep auprès de la communauté étudiante et professorale. 

« Puisque l’eau en bouteille représente une source de pollution excessive et une perte d’énergie et de ressources, le Collège Vanier a décidé de ne plus vendre ni appuyer l’achat de l’eau. Le manque d’eau devient de plus en plus un enjeu global et nous croyons qu’afin d’inspirer nos étudiants à devenir des citoyens responsables, Vanier doit servir d’exemple de bon garant de nos ressources et promouvoir l’utilisation de l’eau municipale du robinet« , indique Normand W. Bernier. 

sur le même sujet

  • infolettre

    Envoyée tous les jeudis