Un réseau d’investisseurs institutionnels québécois, tous engagés dans l’investissement responsable, parmi lesquels figurent Fondaction, Bâtirente et Mercer, sera officiellement lancé dans quelques jours.

Lancé la semaine prochaine, le Réseau PRI (Principes pour l’investissement responsable) Québec, visera à sensibiliser et rassembler les investisseurs et acteurs de la finance québécoise, afin d’intégrer des considérations environnementales, sociales et de gouvernance (ESG) dans leurs activités et leurs décisions d’investissement. Les signataires du Réseau PRI au Québec compte actuellement plus de 25 investisseurs institutionnels québécois, Addenda Capital, Amundi, Bâtirente, Fondaction CSN, HR Stratégies, Mercer, Optimum Gestion de Placements et PBI Conseillers en Actuariat. 

"Ce que l’on vise avec ce réseau, c’est d’avoir une meilleure force d’intervention dans des entreprises ou sur des thèmes qui nous concernent tous. Nous voulons également agrandir ce réseau, non seulement au Québec, mais ailleurs dans le monde puisqu’en se regroupant, nous, propriétaires et actionnaires de compagnies, exerçons une plus grande influence", explique Mario Tremblay, vice-président aux affaires publiques et corporatives du Fonds de solidarité FTQ, également signataire.

Le réseau mettra ainsi en commun l’expertise de tous ses membres, en vue de partager les meilleures pratiques en investissement responsable. Il mettra également à la disposition des signataires un bassin de ressources, un groupe d’experts en investissement responsable et des événements et rencontres.

Mis de l’avant par les Nations unies en 2006, les Principes pour l’investissement responsable ont été établis par un groupe international d’investisseurs institutionnels afin d’intégrer les enjeux ESG à leurs pratiques d’investissement. À ce jour, les PRI comptent plus de 1100 organisations signataires implantées dans près d’une cinquantaine de pays.

Parmi les principes pour l’investissement responsable:
– Être un investisseur actif et prendre en compte les questions ESG dans ses politiques et pratiques d’actionnaires.
– Les entités dans lesquelles les acteurs investissent doivent publier des informations appropriées sur les questions ESG.
– Favoriser l’acceptation et l’application des Principes auprès des acteurs de la gestion d’actifs.
– Rendre compte individuellement des activités et des progrès dans l’application des Principes.

"L’approche des PRI, fondée sur le sens de la responsabilité collective, le dialogue avec les entreprises, la transparence et l’innovation dans la perspective du respect de l’environnement et des populations fait écho à un besoin qui, selon nous, se manifeste avec de plus en plus de force", souligne Daniel Simard, membre du conseil consultatif des Principes de l’investissement responsable de l’ONU.

Ce réseau sera officiellement lancé le 19 février dans le cadre d’un colloque sur l’investissement responsable, organisé par l’Institut du nouveau monde.

sur le même sujet

  • infolettre

    Envoyée tous les jeudis