Un groupe d’élèves d’Ottawa se retrouve finaliste de l’Aventure Volvo, un programme éducatif international créé par le manufacturier automobile, en collaboration avec le PNUE. Créé en 2003, ce concours vise à sensibiliser les 10-16 ans à l’environnement et à les encourager à prendre part à des activités environnementales.

C’est dans ce cadre qu’un projet mené conjointement par l’école Educarium et la Jean Vanier Catholic School, d’Ottawa, a été sélectionné. Ce projet de recherches et d’éducation porte sur l’étude et la conservation des terres humides du marais Macoun, une zone humide située à l’intérieur du cimetière Beechwood. En mai, cinq étudiants se rendront en Suède – pays de Volvo – pour exposer leur projet. L’enjeu ? Se démarquer de la centaine de jeunes venus d’un peu partout dans le monde et tenter de remporter l’une des trois bourses de 10000$, 6000$ et 4000$.

L’an dernier déjà, une équipe de Fredericton (Nouveau-Brunswick) avait été finaliste. C’est une équipe d’Afrique du sud qui avait remporté le premier prix, suivie par des équipes de Corée du sud et des États-Unis.

sur le même sujet

  • infolettre

    Envoyée tous les jeudis