Nouvelle chaire consacrée à l’analyse du cycle de vie

Polytechnique Montréal et l’ESG UQAM ont lancé la Chaire internationale sur le cycle de vie, une unité de recherche dont la première phase avait été initiée en 2007.

Le financement de la Chaire, qui bénéficiera d’un budget global de 7 millions $ sur cinq ans, sera assuré par 14 partenaires canadiens et internationaux: ArcelorMittal, Bombardier, Desjardins, Hydro-Québec, LVMH, Michelin, Nestlé, Recyc-Québec, Rona, SAQ, Solvay, Total, Umicore et Veolia Environnement.

Rappelons que l'approche cycle de vie vise la prise en compte de toutes les relations (environnementales, économiques et sociales) propres à un produit ou à un service, et ce, tout au long de son cycle de vie, soit de l'extraction des matières premières jusqu'à leur élimination finale.

"L'innovation passe non seulement par les avancées scientifiques, mais aussi par la mise en application de celles-ci. Le partenariat avec des entreprises engagées y est ainsi fondamental, dit Réjean Samson, titulaire principal de la Chaire. Cette chaire, avec l'appui de ses partenaires, s'est fixée des objectifs ambitieux pour accélérer le développement des connaissances dans le domaine du cycle de vie et son opérationnalisation."

Les travaux de la Chaire internationale sur le cycle de vie suivent ceux amorcés par la Chaire internationale sur l'analyse du cycle de vie (2007-2011) de Polytechnique Montréal (lire l’article). Ils s’intéresseront à l'opérationnalisation et à la mise en oeuvre des connaissances dans des contextes d'application concrets, tels que l'économie d'énergie, la conception de produits ou l’impact des changements climatiques. Parallèlement à ses travaux, la Chaire assurera la formation de plus de 50 étudiants aux cycles supérieurs.

Vidéo présentant le concept de cycle de vie.