Une première norme environnementale pour les fabricants de jouets

Le programme de certification Ecologo vient de lancer une norme environnementale destinée aux fabricants de jouets pour enfants -- une première au Canada.

La norme DCC-172 vise à certifier que les jouets ne contiennent pas de produits toxiques (carcinogènes, neurotoxines, toxines reproductives, agents antimicrobiens, métaux lourds…) et à imposer des limites strictes quant aux émissions de composés organiques volatils qui contribuent à l'asthme infantile.

Cette norme, dont les critères, selon Ecologo, rencontrent ou dépassent les exigences des États-Unis et de l'Union européenne, "encourage des pratiques de fabrication socialement responsables et aide à minimiser la pollution générée par la production, l'utilisation et l'élimination des jouets et de leur emballage." Elle s'applique aux produits de jeu faits en bois, en plastique, en caoutchouc, en textiles, en métal et en matériaux à base organique. D’autres, tels que l'artisanat d'art, les cosmétiques, les jeux vidéo, l'équipement sportif, etc. ne sont pour le moment pas couverts par la norme.

"Les consommateurs sont devenus de plus en plus soucieux de l'impact qu'ont les jouets sur la santé de leurs enfants à cause des reportages sur les rappels de jouets toxiques au cours de ces dernières années. Cette norme permettra aux parents d'acheter des jouets avec confiance et de donner aux fabricants innovateurs la reconnaissance sur le marché qu'ils méritent", dit Angela Griffiths, directrice exécutive d'EcoLogo.

Les métiers et les opportunités de carrière
en développement durable.

Emplois récents

18.08.14 Gesterra, experts en gestion des matières résiduelles Victoriaville
7.08.14 Fondation David Suzuki Montréal
5.08.14 Institut de développement de produits Montréal
5.08.14 Centre de santé et de services sociaux de Laval Laval
23.07.14 Section du Québec du Conseil du bâtiment durable du Canada Montréal
22.07.14 Crudessence Montréal